Réussir bovins viande 04 juillet 2008 à 15h45 |

Plein phare - Le fonctionnement des circuits hydrauliques à détection de charge

La mise en place d’un circuit hydraulique à centre fermé avec détection de charge (load sensing) sur de nombreuses machines agricoles automotrices tend à se généraliser de façon on à améliorer les conditions de travail et leurs performances.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La pompe à débit variable
La pompe à débit variable - © JOHN DEERE

L’hydraulique, omniprésente sur les machines agricoles modernes, met de plus en plus souvent en œuvre un circuit de type centre fermé à détection de charge, plus couramment nommé load sensing sensing. Cette technologie permet de disposer de la puissance hydraulique maximale, à tout moment, dès qu’un accessoire hydraulique sollicite le circuit. La détection d’une charge sur le circuit met en action la soupape de la pompe hydraulique. L’équipement à faire fonctionner reçoit aussitôt le débit et la pression présents en permanence dans le circuit. Le débit de la pompe se modifie, selon le signal de charge reçu, en faisant incliner le plateau de la pompe hydraulique. Le circuit hydraulique « load sensing » s’avère plus sophistiqué et plus onéreux qu’un circuit hydraulique classique à centre ouvert. En effet, il dispose d’un circuit hydraulique à basse pression (de l’ordre d’une vingtaine de bars), avec une régulation de la pression à la pompe, afin d’avoir un équilibre dans les canalisations lorsque l’hydraulique est inactif. L’autre circuit hydraulique haute pression reste en permanence en charge, en attente d’une sollicitation, à laquelle il peut répondre instantanément. Dès que le circuit hydraulique est sollicité pour faire fonctionner un outil, le détecteur de charge agit sur le circuit basse pression. Ce dernier pilote immédiatement la pompe de façon à libérer la puissance nécessaire (débit et pression) pour la mise en ser service vice de l’équipement. Ce choix technique évite une circulation permanente de l’huile dans les canalisations (échauffement), ce qui aide aussi à réduire la consommation en carburant.

Jean- Jacques Biteau

Le cœur: la pompe

La pompe à débit variable dispose d’un plateau mobile sur lequel sont fixés les pistons de la pompe. La position du plateau varie selon la sollicitation sur le circuit hydraulique.Ce plateau est lui-même piloté par un vérin, actionné en basse pression. Ce type de pompe, à débit et à pression optimisés, offre un débit de 100 litres par minute, avec une pression maximale de service de 200 bars.Avec sa mise en action uniquement lorsqu’il y a un besoin sur le circuit hydraulique, le laminage de d’huile dans les canalisations et l’échauffement sont réduits.

Le circuit hydraulique à centre fermé avec détection de charge
Le circuit hydraulique à centre fermé avec détection de charge - © FENDT

Les veines: le circuit hydraulique

Le circuit hydraulique à centre fermé avec détection de charge se compose d’un circuit à haute pression qui alimente les composants du tracteur (ou de la machine) tels que les distributeurs hydrauliques, le (ou les) relevage(s) arrière (et avant), la direction… La pompe à débit variable possède un circuit à basse pression qui pilote l’ouverture et la fermeture du circuit haute pression, selon la détection du besoin hydraulique. Un régulateur de pression gère aussi ce type de circuit hydraulique, dont la longueur est souvent plus réduite que celle d’un circuit classique à centre ouvert.

Le pilotage du circuit hydraulique
Le pilotage du circuit hydraulique - © MASSEY FERGUSON

Le cerveau: la programmation sur le circuit

Le pilotage du circuit hydraulique est de plus en plus précis grâce à l’ad jonction de l’électronique. Cette dernière technologie complète efficacement le fonctionnement du circuit hydraulique à centre fermé avec détection de charge : possibilité d’ajuster le débit et de régler le temps d’ouverture d’un distributeur, synchronisation de plusieurs fonctions hydrauliques… Le confort de travail (moins de pénibilité et plus de souplesse dans les actions) et le débit des chantiers sont optimisés, en associant ces deux technologies.

 

Les mains et les bras: la mise en action d’équipements

Le circuit hydraulique load sensing permet de piloter plusieurs équipements en même temps, avec un débit et une pression élevée, d’où son développement sur des matériels autres que les tracteurs, comme notamment les automoteurs de manutention. Il est ainsi possible d’allonger le bras d’un automoteur de manutention tout en agissant sur l’outil attelé sur le bras, mais aussi d’agir sur la direction de l’engin. Là encore, la réactivité du circuit est appréciée pour réaliser des interventions rapides et précises.

les distributeurs hydrauliques
les distributeurs hydrauliques - © J.-J. BITEAU

Les muscles: les distributeurs hydrauliques

La combinaison de plusieurs outils sur un tracteur est de plus en plus fréquente : il est ainsi nécessaire de disposer d’une large palette de distributeurs pour alimenter chaque équipement. Le pilotage de plusieurs actions en même temps est possible par exemple lors de manœuvres en bouts de parcelle : relevage des outils, pilotage d’un vérin de traceur, blocage de la prise de force, maintien de la rotation de la ventilation d’un semoir, action sur le relevage avant, etc… Le circuit load sensing offre aussi une facilité de branchement des canalisations sur les distributeurs, avec l’absence de pression résiduelle dans le circuit principal, ce dernier n’étant pas sollicité.

Réagissez à cet article

Attention, les messages sont limités à 1000 caractères.

Caractères restants :

*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement dans les commentaires.

Recopiez le code :

Code de sécurité anti spam

matsouelet | 08 mars 2010 à 08:09:21

j'aimerais avoir toutes les données sur les équipements de puissance

thielleux | 15 août 2010 à 23:27:26

bonjour pas mal cet article sur un site qui traite de la viande bovine ici quelles photos de pompe pour compléter http://www.hydro-tg.fr/formation_online/pompe.html#Galerie_photos ça peux répondre aussi à la question de Matsouelet - le 08 mars 2010 cordialement gerard thielleux www.hydraulicien.com

mihoub djamel | 17 décembre 2011 à 18:07:48

salut moi je suis un technicien d'intervention dans un chantie de gravion j'envie d faire une formation pour le fonctionement des engins et des circuit hydrolique et aussi mechanique et meme des documentation si existechez vous

» Voir l’intégralité des commentaires et réactions à cet article...

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
www.la-viande.fr
À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui