Machinisme 01 février 2016 à 08h00 | Par Michel Portier

Vidéo de l'essai du Nissan e-NV200 : A la découverte d'un utilitaire électrique

Ce n’est pas sans curiosité ni intérêt que nous avons essayé un utilitaire électrique. Autonomie à vide comme à pleine charge, performances, comportement et niveau de bruit... voici nos impressions après quelques jours au volant.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Vidéo : Essai Nissan e-NV200 © Rédaction Machinisme

Lancé en 2013, l’e-NV200 de Nissan est la version à motorisation électrique du NV200, un utilitaire aux dimensions atypiques pour le marché européen, avec un empattement et une hauteur hors tout d’un utilitaire standard de type Kangoo ou Berlingo, une hauteur utile supérieure de 10 à 15 cm et une longueur utile intermédiaire entre un utilitaire standard européen et un utilitaire rallongé (Kangoo Maxi ou Jumpy). L’e-NV200 abrite une nouvelle génération de moteur électrique, lui procurant une autonomie annoncée à 170 km. Comme tout véhicule électrique, cet utilitaire recycle une partie de l’énergie lors des phases de décélération. La transmission se transforme alors en génératrice, ralentissant le véhicule et rechargeant au passage les batteries.

Une autonomie réelle proche des 130 kilomètres en mode Eco

Le Nissan e-NV200 propose un mode de conduite standard, ainsi que deux autres modes (B et Eco) pouvant être combinés. Le mode B insiste sur le taux de recyclage de l’énergie et tend à ralentir plus fort lorsqu’on lâche la pédale d’accélérateur. Comme son nom l’indique, le mode Eco vise à assister le chauffeur dans une conduite la plus économique possible. Dédiée principalement à un usage urbain, elle se manifeste par une régulation plus fine de la climatisation et par une accélération limitée. Les tests de consommation que nous avons effectués n’ont pas révélé de différences significatives d’autonomie entre le Nissan à vide et en charge. En revanche, ils montrent un décalage entre l’autonomie annoncée au compteur et la valeur réelle. À titre d’exemple, sur un parcours de 7,4 km sans dénivelés importants et avec une conduite souple, l’autonomie affichée s’est vue réduite de 13 km. Au final, batteries pleines, l’e-NV200 affiche dans le meilleur des cas une autonomie de 120-130 km, en mode Eco. On redescend à 80 km avec une conduite nerveuse, ce qui reste suffisant dans la plupart des usages agricoles et intéressant au regard du coût du plein... de 2,50 euros.

 

Retrouvez l'intégralité de l'essai dans le numéro de mars de la revue.

ON AIME

Silence et progressivité

Coût d’utilisation

Dimensions utiles

ON AIME MOINS

Autonomie

Volume du poste de conduite

Essieu arrière rigide

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui