Réussir bovins viande 10 novembre 2015 à 08h00 | Par La rédaction

Un nouveau logiciel pour calculer les coûts de production

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cinq filières animales sont concernées par le logiciel Coutprod.
Cinq filières animales sont concernées par le logiciel Coutprod. - © idele.fr

Coutprod est le nom du nouveau logiciel conçu par l’Institut de l’élevage et un comité d’utilisateurs (chambres d’agriculture, France Conseil élevage, organisations de producteurs). Il permet de calculer les coûts de production, le prix de revient et la rémunération du travail en filières bovins lait, bovins viande, ovins viande, ovins lait et caprins. Il a mobilisé pour cela des référentiels issus du dispositif « Inosys-réseaux d’élevage ». Son gros avantage est de permettre de dissocier les charges d’élevage des coûts dédiés aux cultures. « La répartition des charges de structure entre ateliers est automatisée grâce à des cœfficients adaptés à chaque système de production, cœfficients tirés des observations réalisés dans les exploitations des réseaux », précise Thierry Charrouin, responsable de ce projet à l’Institut de l’élevage.

Un gestionnaire de l’information permet de faire ses propres traitements. Et pour éviter les doubles saisies, l’importation de données techniques ou comptables est rendue possible grâce à des vecteurs standard d’informations pour tous les organismes qui acceptent de rapatrier leurs données.

Comparer les performances aux références

Déjà testé auprès de 400 utilisateurs, ce logiciel est à destination des organisations de conseils agricoles (chambres d’agriculture, organismes de conseil élevage, centres de gestion, banques…) afin d’aider les agriculteurs dans la conduite économique et technique de leur exploitation. Employé par ces organisations de conseil, il permet d’analyser les résultats, de repérer des leviers d’amélioration, voire de simuler l’impact d’une nouvelle conjoncture économique. Pour cela, les exploitants peuvent positionner et comparer leurs performances par rapport aux références des exploitations suivies dans le cadre des réseaux d’élevage qui ont un système de production similaire et donc mettre en évidence où se situent leurs marges de progrès. « Ce travail est à réaliser de façon individuelle pour chaque exploitation, mais ces chiffres gagnent ensuite à être analysés en commun dans le cadre de groupes d’éleveurs », souligne Martial Marguet, président de l’Institut de l’élevage.

Dans un premier temps, ce sont les seules données des fermes suivies dans le cadre des réseaux d’élevage Inosys qui serviront de référence, mais le dispositif est amené à s’enrichir avec les données des nouveaux utilisateurs, sous réserve bien entendu que ces derniers donnent leur accord.

Ce logiciel sera diffusé, dans le cadre de formations (330 €/stagiaire), à partir de novembre. Le tarif de sa licence annuelle est dégressif (entre 100 et 285 €).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui