Santé animale 08 décembre 2015 à 08h00 | Par Dr Didier Guérin - GDS Creuse

Prévenir les maladies respiratoires

Les bovins sont particulièrement sensibles aux maladies respiratoires. Pour réduire l’impact sanitaire et le coût de ces pathologies, il est préférable de miser d’abord sur le préventif. Corriger l’ambiance dans les bâtiments doit être une priorité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © F. d'Alteroche

Chez les bovins, les maladies respiratoires font partie des pathologies les plus fréquemment rencontrées au cours de la première année de vie. L’évolution des conditions d’élevage (dimension des troupeaux, périodes de vêlages, disponibilité des éleveurs pour l’observation des lots...) se traduisent souvent par des difficultés accrues pour maîtriser ces pathologies. Il est donc important de travailler en amont en prenant toutes les mesures nécessaires pour prévenir leur   [...]

 

» Lire la suite sur le site Santé animale

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui