Réussir bovins viande 24 septembre 2012 à 15h41 | Par C. Delisle

National Parthenais. - Deux taureaux qui se démarquent : Cacao et Dorémi

Fin septembre, 250 animaux très bien présentés se sont alignés à Moncoutant, dans les Deux-Sèvres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Concours Parthenais à Moncoutant (Deux-Sèvres) © C. Delisle Prix d’ensemble à Christian Proust (Vienne) © C. Delisle Cacao du Gaec Liaigre (Deux-Sèvres), champion taureau adulte et prix de synthèse © C. Delisle Doremi à Fabrice Aubineau (Deux-Sèvres), rappel de championnat taureau adulte et meilleur mâle de station © C. Delisle Ciboulette à l'EARL les Gats (Vendée), championne Vache suitée © C. Delisle Ariane à Fabrice Aubineau (Deux-Sèvres), rappel de championnat vache suitée © C. Delisle Etoile du Gaec Delion (Deux-Sèvres), championne vache gestante © C. Delisle Fil à l’Earl La Grande vallée (Deux-Sèvres), champion jeune taureau © C. Delisle Figue du Gaec Montpiron (Loire-Atlantique), championne génisse © C. Delisle Goldman du Gaec Montpiron (Loire-Atlantique), prix de conformation mâle © C. Delisle Généreuse du Gaec Montpiron (Loire-Atlantique), prix de conformation femelle © C. Delisle Balade à Earl Les Gats (Vendée), prix de la famille par la mère © C. Delisle Doremi à Fabrice Aubineau (Deux-Sèvres), prix de la famille par le père © C. Delisle Prix de l’avenir au Lycée agricole de Melle (Deux-Sèvres) © C. Delisle Brune du Gaec Goudeau (Deux-Sèvres), prix de synthèse femelle © C. Delisle

 

 

Le concours national Parthenais a eu lieu à Moncoutant dans les Deux-Sèvres, dans le cadre des 19e Olympiades Bovines. Une cinquantaine d'élevages, originaires de cinq départements (Deux-Sèvres, Maine-et-Loire, Vienne, Vendée et Loire-Atlantique) était au rendez-vous. Le jury était composé de quatre éleveurs et d'un juge arbitre, Jacques Guignard (Vendée).



Le national Parthenais  a également été l'occasion, pour l'association pour la Promotion des Viandes de la race Parthenaise, de faire le point sur le Label Rouge Parthenais qui compte 12 nouveaux point de ventes. « Cependant, pour ne pas avoir de ruptures dans l'approvisionnement, nous sommes à la recherche de nouveaux éleveurs. Nous pouvons au sein de l'association qualifier les exploitations en direct », précise Elodie Loison, animatrice de l'association.

Pour en savoir plus : association pour la Promotion des Viandes de la race Parthenaise (APVP). Tél : 05 49 94 24 98, apvp@cc-parthenay.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

marcvansinay | 04 décembre 2012 à 06:10:31

qui est le naisseur du taureau parthenais fortich ?

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui