Machinisme 04 janvier 2016 à 08h00 | Par Michel Portier

LINDNER LINTRAC 90 : « Aussi maniable qu’un télescopique »

Ludovic Billard, éleveur à Laurenan (Côtes-d’Armor), a pris les commandes pendant deux semaines du Lindner Lintrac 90 de 102 chevaux. Il nous livre ses impressions.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© M. Portier)  © M. Portier  © M. Portier  © M. Portier  © M. Portier  © M. Portier  © M. Portier  © M. Portier  © M. Portier  © M. Portier  © M. Portier  © M. Portier

La gamme Lintrac se compose pour l’instant d’un seul modèle de 102 chevaux décliné en deux versions à deux ou quatre roues directrices, la seconde étant celle essayée. Il vient d’être rejoint par un modèle étroit spécialement dédié aux cultures spécialisées et sera prochainement proposé avec d’autres puissances. Le Lintrac 90 est motorisé par un 4 cylindres Perkins répondant aux normes Tier 4i à l’aide d’un DOC et d’un FAP. Il dispose d’une transmission à variation continue spécialement développée par ZF. Très compacte, celle-ci se caractérise par une faible part d’hydrostatique dans le transfert de la puissance. Elle dispose de deux plages de vitesses à passage automatique, la première limitée à 20 km/h étant adaptée aux travaux de traction. Elle est gérée selon quatre modes : Drive (route), Éco, Power et Pro, ce dernier offrant un maximum de personnalisation dans les réglages. Complété de deux modes spécifiques : pédale et prise de force, le premier permettant de gérer le régime moteur à la pédale tout en conservant une vitesse constante, le second offrant un régime constant, quelle que soit la vitesse. Outre sa transmission, le Lintrac dispose d’une cabine spécifique dont l’implantation permet de limiter sa hauteur et celle de son centre de gravité, le rendant particulièrement adapté aux zones montagneuses. La cabine reprend le tableau de bord numérique des Geotrac regroupant tous les paramètres du tracteur. Elle inaugure un accoudoir intégrant l’original commande Ldrive de la transmission et un joystick hydraulique. À noter que malgré sa puissance modeste, le Lintrac embarque un circuit hydraulique load sensing alimenté par une pompe à cylindrée variable.

Retrouvez l'intégralité de la prise en main dans le numéro de janvier 2016

LES PLUS

Maniabilité

Gestion moteur/transmission

Niveau d’équipement

Débit hydraulique

LES MOINS

Garde au sol

Encombrement du chargeur

Taille du hayon

Prix éleve

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui