Santé animale 31 janvier 2017 à 08h00 | Par Sophie Bourgeois

Le monitoring Vigirepro pour la détection des chaleurs

Éric Bonnot, éleveur en Saône-et-Loire, fait totalement confiance à Vigirepro, solution de monitoring, pour la détection des chaleurs de ses 80 Charolaises.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Eric Bonnot fait entièrement confiance au dispositif Vigirepro qui lui permet de détecter les chaleurs de ses 80 Charolaises.
Eric Bonnot fait entièrement confiance au dispositif Vigirepro qui lui permet de détecter les chaleurs de ses 80 Charolaises. - © S. Bourgeois

Éric Bonnot, éleveur à Paray-le-Monial en Saône-et-Loire fait inséminer 100 % de ses vaches. Il a eu l’occasion de tester Vigirepro pendant deux ans durant sa phase de lançement. Convaincu par le dispositif, il a ensuite investi. « Nous avons amélioré la réussite en première IA. L’effet n’était pas très significatif la première année, mais la deuxième année, l’IVV moyen du troupeau a été réduit de six jours » explique l’éleveur.

Cela a participé, avec d’autres   [...]

 

» Lire la suite sur le site Santé animale

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui