Réussir bovins viande 05 janvier 2017 à 08h00 | Par Annick Conté

Le bouclage électronique des veaux bientôt obligatoire

Les veaux nés à partir du 1er juillet 2017 devront être identifiés avec une boucle électronique. Le texte devrait être signé prochainement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La mise en place du bouclage électronique est liée au déploiement de la dématérialisation des passeports bovins.
La mise en place du bouclage électronique est liée au déploiement de la dématérialisation des passeports bovins. - © Emilie Durand

L'identification électronique de l'ensemble des bovins sera obligatoire à partir du 1er janvier 2022, mais dès le 1er juillet prochain pour les identifications à la naissance. Le projet d'arrêté a reçu un avis favorable de la section spécialisée du Cnopsav (commission consultative organisée par la DGAL) le 17 novembre dernier sous condition de financement ; il doit encore être validé par le Cnopsav plénier en décembre à la suite de quoi le ministre devrait signer le texte avant la fin de l'année. Les EDE ont en tout cas été avertis dès le mois de septembre de façon à optimiser la gestion des stocks de boucles classiques et les commandes de boucles électroniques.

« Ce dossier est lié à celui de la dématérialisation des passeports bovins et de l'Asda », explique Christine Marlin, animatrice de l'association Spie(1). Il n'est en effet pas question pour l'aval de la filière de dématérialiser les formes papier des passeports et de l'Asda sans mettre parallèlement en place l'identification électronique. Les boucles électroniques faciliteront, pour les opérateurs de l'aval, la transmission des données à la plateforme informatique qui centralisera toutes les informations.

Sous condition de financement du surcoût

L'ensemble des acteurs de la filière bovine ont donné fin septembre leur accord pour le déploiement de la dématérialisation après la phase de tests. Mais en le conditionnant à un financement. Le ministère a promis un accompagnement financier, mais les premières propositions sur la table début novembre étaient très inférieures aux besoins. Le coût du bouclage électronique est estimé pour la première année à 8 millions d'euros (1 EUR de surcoût par boucle + infrastructures à mettre en place) et à 33 millions sur les quatre ans (bouclage des veaux et débouclage/rebouclage des bovins de plus de quatre ans). Quant au coût de la dématérialisation, il est lui estimé à 15 millions d'euros.

« Les négociations concernant le financement risquent de retarder la décision du déploiement de la dématérialisation. » Au plus tôt, elle se mettra en place courant 2019.

 

(1) Système professionnel information élevage. Il rassemble les acteurs de la filière bovine pour mettre en oeuvre la dématérialisation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui