Réussir bovins viande 29 septembre 2017 à 08h00 | Par S.Bourgeois

Accord UE/Mercosur : "Nous refusons que la viande serve de monnaie d'échange"

Interbev et la FNB dénoncent qu'un nouveau quota de 70 000 tonnes de viande bovine soit proposé aujourd'hui par la Commission européenne dans le cadre des négociations avec le Mercosur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © C.Deloum

Dans le cadre des négociations de l'accord de libre-échange avec le Mercosur, la Commission européenne propose aujourd'hui au Brésil et à l'Argentine un nouveau quota d'importations à taux de douane réduits de 70 000 tonnes de viande bovine.

Interbev et la FNB demandent, chacun dans un communiqué du 29 septembre, au gouvernement français de rejeter ce nouvel accord.

Pour Dominique Langlois, président d'Interbev : "Notre demande d'exclusion définitive de la viande bovine de tout accord commercial entre l'UE et le Mercosur est non négociable. Nous refusons que les viandes bovines servent une nouvelle fois de monnaie d'échange."

"La Commission européenne continue de privilégier sa politique commerciale en voualnt conclure rapidement un accord avec le Mercosur malgré les grandes difficultés économiques de la filière viande bovine française et les conclusions très préoccupantes de la Commission d'experts français sur le Ceta" dénonce Interbev.

"Comme les viandes canadiennes, ces viandes sont produites au sein de systèmes d'élevage pas ou peu réglementés, largement responsables de la déforestation, utilisant farines animales et autres traitements vétérinaires strictement interdits au sein de l'Union européenne."

La FNB se déclare prête à engager un bras de fer sans concession avec Bruxelles. "L'Europe fixe un cap vers la disparition de son élevage bovin !"

"En échange de quelques hypothétiques ouvertures de marché dans d'autres secteurs qu'elle juge sans doute plus stratégique, 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui