Machinisme 12 mars 2014 à 08h00 | Par Ludovic Vimond

L’Aerosem 1002 de Pöttinger : un semoir 2-en-1

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Pöttinger

Combinée à un préparateur à dents Fox, une herse rotative Lion ou un déchaumeur à disques indépendants Terradisc Multiline, la gamme de semoirs Aerosem 1002 se fixe sur le rouleau de l’outil de travail du sol et propose un porte-à-faux réduit. Dotée d’un agitateur, la trémie de 1 250 litres dispose d’une ouverture de 2,20 mètres de large. La distribution offre une plage de débits de 1,5 à 340 kg/ha, ceci à une vitesse pouvant atteindre 12 km/h. La mise en terre est assurée par trois rangées de socs ou par deux rangées de simples ou doubles disques (Dual Disc).

En entraînement mécanique ou électrique, l’Aerosem 1002 propose le jalonnage de série. En version électrique, la modulation de débit s’effectue depuis la cabine à l’aide du terminal Power Control ou du terminal Isobus du tracteur. La mesure de la vitesse s’effectue à l’aide d’une antenne DGPS. La nouvelle tête de répartition IDS offre la possibilité de choisir différentes cadences et voies de jalonnage, le double jalonnage ou encore la demi-coupure d’un côté. Le dispositif IDS garantit un nombre constant de graines dans le sillon, voire une économie de semence pouvant atteindre 6 %, selon le constructeur.

 

Distribution monograine PCS

 

En parallèle, sur les versions ADD, il est possible de greffer à ce semoir une distribution monograinePCS : jusqu’à 10 distributions (écartements de 37,5 à 75 cm) peuvent équiper ce semoir. Le basculement de parois internes dans la trémie permet de passer du semoir en lignes classiques au

semoir monograine. Une partie de la trémie (400 litres) alimente alors les distributions monograines, tandis que le reste de la trémie (850 litres) alimente les rangs inoccupés pour implanter un couvert ou incorporer de l’engrais.

En position monograine, un capteur de niveau de semence gère l’alimentation des différentes distributions. La sélection graine par graine s’effectue mécaniquement, puis les graines sont transportées par surpression vers les descentes classiques du semoir en ligne.

 

Modèle Aerosem 3002 A, 3002 ADD, 4002 A et 4002 ADD

Largeur 3 et 4 m

- © Pöttinger

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui