Réussir bovins viande 04 janvier 2017 à 08h00 | Par F.d'Alteroche

Insémination Aubrac : Cinq nouveautés pour démarrer la campagne

Le catalogue Aubrac de l’entreprise de sélection Auriva s’est enrichi cette année de 5 nouveaux reproducteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jazz, né au Gaec Gras de la Védrine, à La Fage Montivernoux en Lozère. Pointé 82. © Auriva Loto, né au Gaec d’Aulos, dans la famille Théron à Saint Chely d’Aubrac dans l’Aveyron. Pointé 81. © Auriva Lancou, né au Gaec de Ladignac chez Jean-Louis Bertrand à Chaudes-Aigues, dans le Cantal. Pointé 81. © Auriva Jupiter, né chez Thierry Roumejon, à Fraissinet de Lozère, en Lozère. Pointé 80. © Auriva Jintou, né au Gaec Crozat des Ducs au Malzieu Forain en Lozère. Pointé 82. © Auriva

Cinq jeunes taureaux ont été retenus l’an dernier à l’issue de leur passage à la station de la Borie de l’Aubrac dans l’Aveyron pour être prélevés pour les besoins de l’IA. Ils viendront élargir l’offre des taureaux de cette race déjà disponible dans le catalogue de Auriva.

Très profond et possédant d’excellents aplombs, Lancou est un montage de lignées tardives extériorisant une très bonne longévité. Son père possède d’excellentes qualités de race et a d’ailleurs terminé premier de la section des taureaux âgés lors du dernier concours national de Saint-Flour. Sa mère se distingue par un index ALait très favorable et est elle-même fille de l’un des taureaux les mieux indexés de la race (Sultan) sur ce critère. Lancou est annoncé comme « un taureau idéal pour la production de femelles de renouvellement » et il est d’ailleurs disponible en semences sexées femelles. Il présente un pedigree original qui devrait faciliter son utilisation.

D’une morphologie compacte avec un très bon dessus, Jintou est issu de plusieurs lignées favorablement connues pour leurs facilités de naissance. C’est un fils d’Héritier (AIA) et donc petit-fils par son père de Capitain (AIA). Sa mère a un ISU de 120 pour un IVV de 357 jours. « C’est un taureau pressenti pour une utilisation sur génisses. Il transmettra dans le même temps son potentiel morphologique et son excellent type racial. Avec un IMOCR de 122 en station et un index de 119 en qualités de race, ses performances laissent présager une descendance de haute qualité. » Il convient d’éviter de l’utiliser sur les souches Capitain, Bogosse et Bison.

Loto est un taureau au pedigree prestigieux dont les ascendants cumulent de très bonnes notes côté pointages. C’est un fils de Filou (pointé 83) sur Valse (pointée 82), une fille de Ramel. A côté de leur morphologie et adéquation au standard de races, les géniteurs de Loto présentent de sérieuses références. Sa mère affiche un IVMAT de 119 avec un index facilités de naissance de 110, un ISU de 130 associé à un IVV de 362 jours à 12 ans . Mixte, régulier dans sa morphologie avec une excellente ouverture pelvienne, Loto ne doit pas être utilisé sur des femelles qui ont Lioran ou Capitain dans leurs origines.

Long, mais avec une morphologie équilibrée, Jazz est d’ors et déjà conseillé pour une production de broutards lourds au sevrage. Typé mixte viande, c’est un taureau profond possédant un excellent bassin. Il a un pedigree qui lui permettra d’être facile à utiliser sur des femelles elles-mêmes issues d’IA.

Taureau mixte-élevage très profond, Jupiter se distingue par d’excellentes qualités de race. C’est un fils d’Heureux (AIA). Son ascendance et sa morphologie font présager de bonnes facilités de naissance pour ses veaux et permettent d’envisager une utilisation sans souci sur génisses.

Les techniciens d’Auriva rappellent par ailleurs dans la dernière page du catalogue que le croisement avec un des taureaux de la gamme Charolais Excellence « est un formidable outil pour valoriser au mieux les moins bonnes vaches et génisses. » Il est recommandé d’y avoir recours sur toutes les femelles qui ne possèdent pas le potentiel génétique souhaité pour produire de bonnes femelles de renouvellement. Cela permet de mieux valoriser leurs produits, sans venir engorger le marché de la génisse d’élevage avec des animaux peu satisfaisants.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui