Réussir bovins viande 21 mai 2012 à 10h09 | Par F. Brethès

Génétique - Aquitanima atteint sa maturité

Le salon de l'agriculture d'Aquitaine s'est déroulé mi mai. Plusieurs concours interrégionaux étaient au programme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Egor, prix de championnat mâle espoir de ce Concours à  l'EARL Gardelly, dans les Landes. Cinquantenaire Blond oblige, c’est la	 Blonde d’Aquitaine qui a été tout particulièrement mise en avant lors de la dernière édition d’Aquitanima. (© F. Brethès) Egor © F. Brethes Jimmy © F. Brethes Eden © F. Brethes Daisy et Gloria © F. Brethes Freud © F. Brethes

Victime du télescopage avec les travaux des champs, le salon Aquitanima de Bordeaux a enregistré une fréquentation un peu décevante, le week-end du 12 et 13 mai. Après avoir rongé leur frein plus d'un mois en raison des tumultes du ciel, les agriculteurs du Sud-Ouest avaient profité de l'embellie pour entamer les travaux d'ensilage, mais surtout les semis de maïs, jusque là au point mort. Le nombre de visiteurs s'en est ressenti.

 


En revanche, côté exposants, les éleveurs se bousculent au portillon. D’une année sur l’autre, les critères de sélection s’avèrent de plus en plus drastiques. Au total, le site du parc des expositions de Bordeaux-Lac accueille environ 500 bovins. Durant trois jours, présentations de races et concours se sont succédés. Trois inter-régionaux étaient organisés pour les races Blonde d'Aquitaine, Limousine et Bazadaise. Pour la première fois, des éleveurs du berceau participaient au concours Limousin.

 


Malgré cette concurrence, les exposants locaux ont tenu le choc et ont raflé la plupart des prix. Le programme était complété par des présentations des races Charolaise et Brune des Alpes.

 


En amont de la manifestation, les traditionnels circuits, baptisés « Aquitanima Tour », ont permis d'accueillir des délégations étrangères pour la visite d'élevages de la région (une centaine de participants pour quatre circuits : Blonde d’Aquitaine, Limousine, Bazadaise, Prim’Holstein). Aux désormais habitués Espagnols et Portugais, on notait, cette année, de fortes délégations canadienne et colombienne, ainsi que la première participation d’éleveurs lituaniens et slovènes. Au travers de ces initiatives, les dirigeants de la manifestation affichent leur volonté de devenir un carrefour commercial pour le Sud de l'Europe.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui