Réussir bovins viande 27 janvier 2003 à 18h10 | Par F. d´Alteroche

Equipement d´élevage - Dans la Loire, un parc tout en longueur

Près de La Pacaudière, dans la Loire, Henri et Cyril Chavanon ont, moyennant 2250 euros de fournitures, construit un solide parc de contention. Malgré quelques imperfections, celui-ci leur donne satisfaction.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Lorsqu´ils ont créé leur Gaec père-fils, Henri et Cyril Chavanon ont repris un ensemble de 35 hectares de terre. Bien décidés à ne pas transformer en corvée le fait de rassembler les différents lots pour le tri, les traitements et le chargement, ils ont opté pour la construction d´un parc fixe. Il se situe à l´extrémité d´un chemin qui dessert les parcelles nouvellement louées tout en étant à proximité de la maison d´habitation de Cyril. « Une fois que le lot est sorti de la pâture, il est canalisé dans le chemin. Il est alors facilement poussé jusque dans le parc d´attente qui fait 20 mètres sur 7. Cela parait grand, mais en fait, c´est un peu juste pour les gros lots lorsque les broutards sont prêts à être sevrés », soulignent les deux éleveurs. « Nous projetons de refaire ce parc d´attente et de l´élargir un peu. Nous en profiterons pour remplacer les six rangs de barbelés par des traverses et des glissières. »

6 mètres de large pour 42 mètres de long.

Autre modification projetée, l´entrée dans le couloir de contention. Celle-ci se situe pour l´instant dans le prolongement du couloir. Il est donc prévu de mettre la porte sur le côté latéral, de façon à ce qu´une fois engagé dans le couloir, un bovin ne puisse plus reculer. Ces deux aspects sont les principales modifications à apporter à cet outil de travail qui du mois d´avril au mois de décembre est utilisé pratiquement tous les dix jours.
©F. d´Alteroche

©F. d´Alteroche

©F. d´Alteroche

©F. d´Alteroche

©F. d´Alteroche

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui