Réussir bovins viande 25 septembre 2006 à 17h05 | Par Denis Lucas

Entretien des haies - Une nacelle pour faciliter l´émondage

En Bretagne, la Cuma l´Orée du Bois utilise une nacelle de 13 mètres pour émonder les arbres. La machine est mise en oeuvre par un des conducteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Cuma l´Orée du Bois, en Ille-et-Vilaine, utilise une nacelle pour l´émondage des arbres depuis dix ans. Il s´agit d´un modèle télescopique de 13 mètres, qui a remplacé il y a cinq ans une nacelle compas de 15 mètres. « La nacelle télescopique permet plus de dégagement du panier par rapport au tracteur. Il y a donc moins de risques de chute de branches sur celui-ci, explique Denis Bertrand, le président. En plus, cette nacelle se replie à l´arrière, sans nécessiter d´adaptation sur l´avant du tracteur pour le transport, et elle est plus facile à démonter. »
La nacelle permet d´émonder cinq à huit chênes par heure. ©Codet - Inra

En alternance avec le lamier
De début décembre jusqu´à mi-mars, la Cuma mobilise un tracteur de 130 chevaux, habituellement utilisé pour d´autres travaux. Le montage de la nacelle et de la structure de protection du tracteur demande une après-midi. Denis Bertrand estime qu´il faut un conducteur attitré pour bien utiliser la machine. En plus, les conducteurs sont plus disponibles et font des journées plus longues que si le matériel était utilisé par les agriculteurs. Le conducteur travaille seul en commandant la nacelle depuis le panier. Il redescend à terre et reprend les commandes du tracteur lorsqu´il faut déplacer celui-ci le long de la haie. La vitesse de travail est d´environ cinq à huit chênes par heure. La Cuma de l´Orée du Bois facture le service 54 euros par heure avec le conducteur et la tronçonneuse, mais sans le gasoil.
« La nacelle est utilisée pour l´entretien du bocage tous les dix à quinze ans, parfois dans du gros bois de 30-40 ans, remarque Denis Bertrand, mais depuis dix ans que nous avons ce matériel, la plupart du gros bois a déjà été émondé. » La Cuma possède aussi un lamier pour l´entretien des plus jeunes haies. Il est également utilisé pour passer tout les cinq ans, entre deux émondages, quand les branches commencent à gêner le passage du matériel.
La nacelle est aussi utilisée par d´autres Cuma et fait 350 heures de travail par an au total, pour une centaine d´adhérents. Une vingtaine d´heures est consacrée à des travaux en hauteur sur des bâtiments, des silos.
« Chaque année, la machine est contrôlée par l´Apave, une fois montée sur le tracteur, avant de commencer la saison », témoigne le président de la Cuma. Ceci en respect de la réglementation sur les appareils de levage.

En 2000, l´investissement dans la nacelle de 13 mètres s´élevait à 29 000 euros. Une subvention d´environ 4000 ? avait été accordée par le Conseil général.
Aujourd´hui, ce matériel devant faire l´objet d´une rénovation estimée à 7000 euros, la Cuma de l´Orée du Bois réfléchit plutôt à un renouvellement avec une machine neuve.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui