Réussir bovins viande 12 juillet 2013 à 10h16 | Par Michel Portier

Dossier - La mélangeuse fait ses preuves

Face à l’augmentation des coûts d’alimentation, la mélangeuse apparaît comme une solution pour optimiser sa ration, tout en valorisant les aliments produits sur la ferme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © F. d'Alteroche

Progrès technique pour certains, effet de mode pour d’autres, la mélangeuse équipe de plus en plus d’élevages pour préparer la ration. Ce phénomène est conforté par la flambée du prix des matières premières qui justifie le recours à des rations mélangées, valorisant un maximum d’aliments autoproduits et optimisant l’efficacité alimentaire. Un autre facteur plus inattendu a joué en faveur du développement des mélangeuses : les aléas climatiques de ces dernières saisons qui ont fortement impacté la qualité et la quantité des fourrages. Pour certains éleveurs, la mélangeuse est en effet apparue comme la meilleure solution pour faire manger à leurs animaux des fourrages peu appétents. Cet engouement pour les mélangeuses, tourné essentiellement vers les modèles à vis verticale plus adaptés à traiter la fibre et surtout les balles entières, se traduit cependant par des investissements parfois superflus. « Un élevage naisseur basé essentiellement sur le foin aura du mal à justifier l’investissement dans une mélangeuse de gros volume pour traiter uniquement de la fibre. Dans ce cas, une dérouleuse et un godet distributeur seront tout aussi efficaces, à moindre coût, estime Yan Mathioux, nutritionniste spécialiste de la ration mélangée pour le cabinet BDM. La mélangeuse devient intéres- sante dès lors que l’on souhaite valo- riser plusieurs aliments et faire des économies de concentrés. C’est typi- quement le cas des structures avec un atelier d’engraissement où la mélan- geuse s’impose dès lors que l’effectif atteint 150-200 bêtes. »

Améliorer l’efficacité alimentaire de la ration

Le recours à la mélangeuse est en effet motivé par deux raisons principales : la pesée des aliments et le mélange de la ration. La première permet d’ajuster précisément la quantité de tous les composants, tandis que la seconde garantit une distribution homogène à tous les animaux. Outre les économies directes offertes par la pesée, la ration mélangée permet de mieux valoriser la fibre, limitant les phénomènes de tri et favorisant la rumination. En découle une dimi- nution des problèmes métaboliques et une meilleure efficacité alimentaire de la ration. Des progrès technico-économiques qui se mesurent très rapidement dans les ateliers d’engraissement. Les gains obtenus par la mélangeuse sont toutefois conditionnés par une maîtrise de son utilisation comme le respect des temps de mélange, de l’ordre d’incorporation des produits et de leur poids. Encore sous utilisés par les éleveurs français, les systèmes de pesée programmable garantissent la bonne utilisation de la machine, notamment dans les exploitations avec salariés. Ces équipements optionnels sont plus sérieusement exploités sur les mélangeuses automotrices qui commencent à appa- raître dans de gros élevages ou en Cuma.

Pour en savoir plus

Retrouvez le dossier complet dans le numéro 206 de Réussir Bovins Viande de juillet-août 2013, p. 18 à 29.

Au sommaire :

. p.20    La suprématie du bol mélangeur
. p. 22    « Un atout pour gagner en autonomie alimentaire »   
. p. 24    Alimenter et pailler 110 vaches en trois quarts d’heure
. p. 26    Quand le bol devient pailleuse et désileuse
. p. 27    Un an de recul avec une automotrice
. p. 28    Des boîtiers pour le confort et la précision


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui