Réussir bovins viande 16 mars 2012 à 15h19 | Par M. Portier

Dossier - Des téléscopiques aux gabarits multiples

L’automoteur de manutention se décline en de nombreuses versions capables de répondre aux diverses contraintes des exploitations d’élevage. Engin de manutention de prédilection, il bénéficie d’évolutions qui accentuent ses performances et sa polyvalence.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Class

Le chargeur télescopique continue son irrésistible ascension en s’imposant comme l’engin à tout faire sur de nombreuses exploitations d’élevage. Face à la concurrence du tandem tracteur-chargeur, l’automoteur de manutention à bras télescopique joue la carte de la performance et du débit de chantier avec des capacités (charge et hauteur) de levage à la hausse.

Il fait également la différence en termes de maniabilité et d’encombrement grâce à la multiplication des modèles compacts et ultracompacts. En vingt ans, le gabarit des chargeurs télescopiques a largement évolué et s’est diversifié pour répondre aux contraintes de toutes les exploitations. Le marché du télescopique peut se segmenter en quatre catégories. Le coeur du marché, qui cible les moyennes et grosses exploitations d’élevage, correspond à des appareils de gabarit « standard » offrant une hauteur de levage de 7 mètres et une capacité de 3 à 4 tonnes.

« Les utilisateurs de ces chariots télescopiques les plus vendus recherchent en priorité de la performance et de la polyvalence », précise Marc Julienne, chef produit chez Manitou. Pour répondre aux contraintes de gabarit liées aux bâtiments d’élevage, est apparue la catégorie des télescopiques « compacts ».

ÉMERGENCE DES MODÈLES COMPACTS

« Ces appareils conservent des équipements et des capacités assez proches des modèles standard. Ils se différencient surtout par leurs dimensions avec généralement une largeur de 2 mètres et une hauteur de moins de 2,20 mètres », estime le spécialiste. Ils se contentent toutefois de capacités inférieures, en moyenne 6 mètres et moins de 3 tonnes. Pour les exploitations qui ont un besoin accru de compacité et qui réservent leur télescopique à la cour de ferme, la solution passe par les « ultracompacts ».

Cette fois-ci, pas question de rechercher la performance, l’accent est mis sur les dimensions. Ce sont des engins ne dépassant pas 1,80 mètre de large et 2 mètres de haut. Leur hauteur de levage se situe entre 5,50 et 6 mètres et la charge n’excède pas les 2,5 tonnes. Cas particuliers, les modèles « miniatures » de JCB et Weidemann lèvent 1,5 tonne à 4 mètres pour le premier et 1,2 tonne à 4,50 mètres pour le second. Ces engins font plutôt concurrence aux valets de ferme articulés, avec pour avantage la hauteur de levage.

À l’opposé, les téléscopiques de grosse capacité (4 à 5 tonnes et 8 mètres) commencent à faire leur apparition sur les grandes exploitations, les Cuma et les ETA. « Ce segment correspond à des utilisateurs qui souhaitent de la productivité avec une utilisation intensive et qui n’ont pas de contrainte d’espace », analyse Marc Julienne.

Dossier

Caractéristiques techniques : la performance et le confort en ligne de lire p.18

Au Gaec du Pré Grand dans le Cantal : "Maniabilité d'un valet de ferme et atouts d'un téléscopique" p.22

Au Gaec de Talvern dans le Morbihan : "Plus compact et plus efficace qu'un tracteur chargeur" p.24

Au Gaec de la Baudrière dans le Calvados : "Quand on y a gouté, on ne revient pas en arrière"

Chez Francis Rollet dans la Marne : "Je fais vieillir le matériel sauf les téléscopiques" p.28





Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui