Réussir bovins viande 13 février 2006 à 15h51 | Par François d´Alteroche

Distributrices de rations complètes - Pour justifier l´achat d´une mélangeuse, un nombre minimum d´UGB s´impose

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Quand un éleveur intéressé par une mélangeuse interroge Pierre Leppée, technicien machinisme à la chambre d´agriculture de la Creuse, pour savoir si ce type de matériel peut être opportun sur son exploitation, ce dernier lui retourne inévitablement d´abord toujours les mêmes questions. « Je commence par lui demander quel est le nombre d´UGB qu´il a à nourrir ? Quels sont les principaux fourrages qu´il utilise ? Comment et avec quoi il paille ? Quelle est la part de fourrages grossiers dans ses rations ? Qu´est-ce qu´il a comme bâtiments et comme matériel de traction ? Après avoir répondu à ces questions il est possible de lui donner des conseils sur tel ou tel type de matériel. »
Pour des systèmes allaitants, le chiffre de 70 vaches est souvent cité comme étant le nombre minimum pour envisager l´achat de ce type de matériel. Le prix de revient ramené à la tonne de matière sèche distribuée est ensuite sans surprise, décroissant au fur et à mesure que le nombre d´UGB augmente sur l´exploitation.


Pour en savoir plus
Voir dossier de Réussir Bovins Viande de Janvier 2006 : « La ration complète séduit ». (RBV nº123, 13 pages)

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui