La Haute-Loire Paysanne 16 août 2017 à 08h00 | Par Suzanne MARION

Des cicatrices béantes qui laissent les agriculteurs perplexes voire démunis

Presque 2 mois après les intempéries du 13 juin en Haute-Loire, nous avons rencontré 6 agriculteurs d’Arlempdes qui se posent beaucoup de questions pour l’avenir de leurs exploitations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les agriculteurs restent pantois devant cette tranchée qui coupe le pré, et qui semble impossible à combler…
Les agriculteurs restent pantois devant cette tranchée qui coupe le pré, et qui semble impossible à combler… - © HLP

La nuit dernière (nuit du 7 au 8 août) alors que le département est classé en vigilance orange aux orages, que le ciel est zébré d’éclairs et que tombent de fortes pluies, j’en connais qui n’ont pas dû bien dormir, tant le souvenir des intempéries du 13 juin est encore à vif. La veille en effet, ce lundi, Daniel Liabeuf agriculteur au lieu-dit Le Suc sur la commune d’Arlempdes avait invité quelques collègues pour refaire avec nous le point sur la catastrophe dont ils ont été victimes et qui   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Haute-Loire Paysanne

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui