Réussir bovins viande 05 septembre 2017 à 08h00 | Par C. Delisle

Concours national Rouge des Prés : une présentation de qualité

Le Concours national Rouge des Prés a rassemblé à Chemillé en Anjou (Maine-et-Loire), 120 animaux triés sur le volet, combinant qualités bouchères et qualités d'élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Concours national Rouge des Prés 2017 à Chemillé en Anjou (Maine-et-LOire) © C. Delisle Championne femelle de l'année : Margotte, Gaec de l'Horizon (Loire-Atlantique) © C. Delisle Championne jeune femelle : Lisette, Hervé Ménard (Maine-et-Loire) © C. Delisle Championne jeune vache : Iarélie, David Cadet (Mayenne) © C. Delisle Championne adulte : Fleurette, Hervé Ménard (Maine-et-Loire) © C. Delisle Rappel championne adulte : Epatente, David Cadet (Mayenne) © C. Delisle Jeune femelle issue d'IA : Lory, Earl Gervais Anthony (Maine-et-Loire) © C. Delisle Vache adulte issue d'IA : Castille, SCEA des Fermes (Sarthe) © C. Delisle Challenge mâle non porteur du gène culard (à gauche) : Lisin, Gaec Chauve (Maine-et-Loire) et challenge veau culard : Majestueux, Hervé Ménard (Maine-et-Loire) © C. Delisle Taureau de station : Jakadi, Gaec Riotteau (Maine-et-Loire) © C. Delisle Champion veau de l'année : Natanael, Earl Gervais Anthony (Maine-et-Loire) © C. Delisle Champion veau d'automne : Magneto, Gaec de la Chauffetière © C. Delisle Champion jeune mâle : Mignon, David Cadet (Mayenne) © C. Delisle Champion mâle adulte : Indigo, Gaec de la Chauffetière (Maine-et-Loire) © C. Delisle Le préféré : Minus, Aurélien Rulier (Maine-et-Loire) © C. Delisle La préférée : Epatente, David Cadet (Mayenne) © C. Delisle les juges: (à gauche) Pierre Albert (éleveur en Moselle) et (à droite) Henri-noël Jeanneteau, éleveur dans le Maine-et-Loire © C. Delisle Prix d'ensemble : Earl Gervais Anthony (Maine-et-Loire) © DR Prix d'élevage jeune et prix de bande : Hervé Ménard (Maine-et-Loire) © DR Prix d'élevage et prix de famille par le père Gaec de la Chauffetière (Maine-et-Loire) © DR

« Départager les animaux a été difficile. Nous avions énormément de bêtes de qualité en compétition. Les éleveurs ont fourni un gros travail dans une conjoncture difficile. Nous avons placé sur la plus haute marche du podium les animaux alliant qualités bouchères, finalité de l’élevage allaitant et qualités d’élevages (aptitudes fonctionnelles, facilité de vêlage…) car aujourd’hui, les exploitations sont de plus en plus grandes et les éleveurs, par conséquent, disposent de moins de temps », commentent les juges, Pierre Albert (éleveur dans la Moselle) et Henri-Noël Jeanneteau (éleveur dans le Maine-et-Loire) lors du concours national Rouge des Prés de Chemillé en Anjou, dans le cadre du Festi’Elevage.

Cent vingt animaux, provenant de 25 élevages, ont pris part à ce concours national. Huit départements étaient représentés (Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Eure, Seine-Maritime, Loire-Atlantique, Loir-et-Cher, Moselle).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui