Réussir bovins viande 23 novembre 2015 à 08h00 | Par Cyrielle Delisle

CAP2ER, un outil pour évaluer et améliorer son empreinte environnementale

Le Calcul automatisé des performances environnementales en élevages de ruminants, ou CAP2ER, est un outil d’évaluation environnementale et d’appui technique en élevage de ruminants, créé par l’Institut de l’élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Institut de l'élevage

L’outil comprend deux niveaux de diagnostic. Le premier dit de niveau 1 est simple et rapide. « Il a surtout pour vocation de sensibiliser aux thématiques environnementales, de positionner l’exploitation par rapport à des références et d’identifier les postes responsables d’émissions de GES. Il se subdivise en deux déclinaisons, l’une accessible à tous et gratuitement sur le web(1), et l’autre en passant par un conseiller qui dispose d’une licence lui donnant accès à l’application sans connexion internet », explique Sindy Moreau, de l’Institut de l’élevage. Vingt-sept paramètres sont à renseigner.

L’outil se base sur la méthode d’analyse des cycles de vie qui intègre à la fois les impacts directs liés à la conduite du troupeau (émissions du bâtiment, présence de haies…) et les impacts indirects, générés par l’utilisation d’intrants (fioul, électricité, aliments, engrais achetés…).

Faire le lien entre pratiques d’élevage et impacts environnementaux

Le diagnostic de niveau 2 est plus complet. Un plus grand nombre de paramètres (100 à 150) est à saisir lors de la visite du conseiller. Il offre une analyse multicritères (GES, qualité de l’eau/air, biodiversité…). Les données sont stockées dans une base centrale. Ce niveau donne également la possibilité d’identifier les leviers susceptibles d’atténuer son empreinte environnementale et autorise une simulation d’un plan d’actions avec un conseiller. « Contrairement au niveau 1, il permet d’établir la relation entre pratiques d’élevage et impacts sur l’environnement, de quantifier les gains environnementaux et de faire le lien avec l’économie et les conditions de travail. Avec ce système, l’élevage dispose de chiffres sur la performance nourricière de son exploitation, sur sa contribution au maintien de la biodiversité, sur le stockage de carbone permis…  L’outil représente plus de 40 organismes partenaires, 190 conseillers formés. D’ores et déjà 2 600 diagnostics en lait et viande ont été réalisés », conclut Sindy Moreau.

 

Pour en savoir plus

(1) www.cap2er.fr/Cap2er/

Voir diaporama présenté au sommet de l'élevage le 9 octobre 2015.

Lire aussi article "Vers une ferme bovins viande bas carbone".

Contact : cap2er@idele.fr


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui