Réussir bovins viande 29 novembre 2017 à 08h00 | Par S.Bourgeois

"C'est qui le Patron?!" lance son steak haché de race à viande

La marque du consommateur et Sicarev mettent en place une filière qui garantit à l'éleveur une rémunération supérieure d'environ 8 % au marché.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © La Marque du consommateur

Depuis le 3 novembre, deux références de steak haché "C'est qui le patron?!" sont commercialisées dans le réseau Carrefour.

"L'originalité de cette démarche est qu'à l'issue du questionnaire rempli par les consommateurs sur leurs attentes concernant la qualité du produit, son mode de production, son conditionnement, .. nous avons sélectionné les élevages qui parmi nos adhérents répondaient aux critères choisis" explique Philippe Dumas, président de Sicarev.

La plus-value payée à l'éleveur est d'environ 0,25 euros du kilo de carcasse, pour des carcasses d'en moyenne 440 kg. "Ce sont les consommateurs qui déterminent le prix de vente de façon à garantir à l'éleveur une rémunération d'environ 8 % supérieure à la rémunération du marché."

Ils sont 8075 consommateurs à avoir voté sur le site "La Marque du consommateur". Les critères choisis sont : des animaux issus du troupeau allaitant, nés et élevés en France, mis au pâturage en moyenne six mois dans l’année, selon la météo, nourris, lorsqu’ils sont a l’étable, avec des fourrages produits localement, majoritairement à moins de 100 km de l’exploitation, et le respect du bien-être animal et de la charte des bonnes pratiques d’élevage.

"A ce jour, 712 élevages sont qualifiés, avec un objectif de 2 000 éleveurs" d'après le communiqué du 21 novembre 17.

Jusqu'à 80 % des morceaux passent dans la filière

Les morceaux utilisés valorisent jusqu'à 80 % de la viande d'un animal. "Il fallait atteindre un équilibre matière optimal en valorisant un maximum de muscles" explique Ludovic Pacard, directeur adjoint de Sicarev. "L'objectif était double : produire un steak haché de qualité et générer une plus-value éleveur. Ceci a été la base des discussions entre les deux coopératives."

Les barquettes de deux steaks de 125 g avec hachage façon bouchère (gros grain) sont proposées en 5 ou en 15 % de matières grasses.

"Maintenant, il faut transformer l'essai. Cela passera par la mobilisation des consommateurs pour générer des volumes et ainsi valoriser un maximum d'animaux dans cette filière" explique aussi Ludovic Pacard.

La marque du consommateur, après le succès du lait de consommation lancé en 2016, a déjà développé de nombreux autres produits (pizza, salade, beurre bio, jus d'orange....) et beaucoup d'autres le seront prochainement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui