Réussir bovins viande 09 octobre 2008 à 11h37 | Par J.F. Rivière

Au Chêne du Loup dans l'Allier - Des racks de congélation transformés en caisses à bois

Éleveurs de Charolaises, Patrick et Marielle Gaille se chauffent avec du bois. Pour le transport, le stockage et le séchage de leur combustible, ils emploient des racks de congélation qui limitent les manipulations de leurs bûches.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Voilà quelques années, lors d’une livraison d’animaux à un abattoir, j’ai découvert des racks de congélation, encore en bon état, qui étaient à vendre, se souvient Patrick Gaille, éleveur, avec son épouse Marielle, d’une centaine de Charolaises. J’ai alors acheté 80 de ces bâtis en métal avec l’idée d’en faire quelque chose d’utile. » Les cadres métalliques situés au premier plan sont ici non encore adaptés pour l’usage qu’il en est fait sur l’exploitation. Deux modèles ont été achetés. Le plus petit (1,50 m de haut, 1,22 m de long et 1 m de large) est destiné au stockage de bûches et de bûchettes. Le plus grand sert au stockage de piquets neufs ou usagés. Tous peuvent être empilés les uns sur les autres ce qui permet de gagner de la place et améliore l’action de séchage du vent.

 

Ce cadre contient des bûches prêtes à être tronçonnées par le milieu. Les petites « échelles » fixes, visibles à droite et à gauche, ont été ajoutées. Elles maintiennent les bûches en place. L’espace, de 22 à 24 centimètres, laissé entre elles facilite le passage du guide d’une tronçonneuse pour les couper en deux une fois rangées. Le tronçonnage en deux permet d’obtenir des bûches de 50 à 60 centimètres de long. Lors d’un chantier de bois, l’éleveur et son ouvrier chargent les branches coupées à bonne longueur dans ces cadres amenés sur place à l’aide d’un tracteur et d’une remorque.

Les plus grands de ces cadres métalliques peuvent contenir jusqu’à 100 pieux neufs ou usagés. Les vieux pieux sont récupérés lors de la remise en état d’une clôture puis finissent leur carrière dans le foyer de la chaudière après avoir été tronçonnés par le milieu.

La manipulation s’effectue à l’aide de la fourche avant du tracteur. Le séchage à l’air libre dure en moyenne 18 mois et est accéléré compte tenu des espaces entre les cadres qui facilitent la circulation de l’air. Entre la coupe des branches ou du bois sur pied et le chargement des bûches dans sa chaudière, aucune autre manipulation manuelle n’est nécessaire. Cela limite à la fois le temps à consacrer à ces corvées de bois et l’aspect fastidieux de cette tâche. Les plus petits racks contiennent entre 1, 20 et 1, 25 stère de bois et sont acheminés devant le foyer au moyen d’un transpalette.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui