Santé animale 10 février 2017 à 08h00 | Par Franck Mechekour

Attention aux carences et aux excès en oligoéléments

Une ration bien pourvue en sélénium, cuivre, iode… c’est bien, mais pas toujours suffisant. D’où l’importance, en cas de problème, de poser un diagnostic fiable pour rectifier le tir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'excès de fer et de manganèse dans les fourrages diminue l'absorption des autres oligo-éléments.
L'excès de fer et de manganèse dans les fourrages diminue l'absorption des autres oligo-éléments. - © F. Mechekour

La couverture des besoins en oligoéléments pose-t-elle problème chez les bovins ? « Clairement oui ! », a indiqué sans hésitation Frédéric Rollin, professeur à la faculté de médecine vétérinaire de Liège en Belgique, lors de son intervention à un symposium organisé par Vétalis (1). Le problème touche « tous les pays européens ». D’après les 6620 analyses réalisées en France depuis 2007 par l’observatoire des oligoéléments, la moitié des bovins allaitants sont carencés   [...]

 

» Lire la suite sur le site Santé animale

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui