Réussir bovins viande 30 août 2002 à 15h37 | Par D. L.

Abreuver un élevage - Exemple d´une alimentation en eau sur 1500 hectares

200 mères Aubracs, 1500 ha. Au Gaec des Aubracs, dans le Gard, abreuver les bovins au champ représente chaque année une facture d´eau de plus de 3800 euros.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans le nord du Gard, le Gaec des Aubracs élève deux cents mères aubracs et leur renouvellement en plein air intégral. Sur les 1 500 hectares de l´exploitation, une centaine seulement est comptabilisée en SAU. Le reste est fait de terres arides ou le troupeau passe six mois par an à partir du mois de mai. « Pour assurer l´abreuvement, nous avons amené l´eau dans tous les parcs depuis le service d´eau grâce à des tuyaux », explique Madame Durand. Trois baquets équipés de flotteurs alimentent chacun des six ou sept lots. « Tous les deux jours, il faut une demi-journée pour parcourir les parcs et surveiller tous ces points d´eau pour détecter les éventuelles fuites. »
L´abreuvement du troupeau compte ainsi, pour environ 3 811 euros (25 000 francs) par an, dans la facture d´eau du Gaec. Pendant l´hiver, les animaux restent près de l´exploitation. Là, des mares artificielles ont été creusées pour l´abreuvement.
©F. d´Alteroche

Légende - Trois à quatre bacs avec flotteurs, branchés sur le service d´eau, alimentent chaque lot de bêtes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui