Réussir bovins viande 13 février 2017 à 08h00 | Par François d'Alteroche

250 bovins au Simagena

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lors de l’édition 2015, la plupart des Charolais étaient issus d’élevages travaillant en étroit partenariat avec Gènes Diffusion, et une forte proportion des animaux présentés étaient génétiquement sans cornes.
Lors de l’édition 2015, la plupart des Charolais étaient issus d’élevages travaillant en étroit partenariat avec Gènes Diffusion, et une forte proportion des animaux présentés étaient génétiquement sans cornes. - © F. d'Alteroche

À l’occasion du prochain Sima, qui aura lieu du 26 février au 2 mars au parc des expositions de Paris Nord-Villepinte, il n’y aura pas que des machines qui s’offriront à l’œil des visiteurs. Organisé dans le hall 2, le Simagena permettra à l’élevage bovin d’être bien présent sur ce salon. Quelque 60 Charolaises, 80 Limousines, 15 Montbéliardes, 30 Blondes d’Aquitaine, 70 Holstein, 12 Normandes, 12 Salers, 12 Aubrac, et pour la première fois quelques Rouge des Prés et un taureau angus se partageront les 250 stalles mises à leur disposition.

Comme lors des éditions 2013 et 2015, l’organisation et l’animation de l’espace « bovin » de ce salon ont été confiées à la société KBS Genetic. Le ring de 600 m2 sera successivement occupé par des open-shows, des ventes aux enchères et des démonstrations commerciales de matériels et équipements. Autant d’événements animés par KBS Genetic, Diamond Genetics, Gènes Diffusion, la SARL Nolorgues et Simon Genetic.

Pour la Charolaise, la Limousine et la Salers, le choix des animaux présentés visera à mettre plus particulièrement l’accent sur des reproducteurs génétiquement sans cornes. Même si cette caractéristique n’est désormais plus une nouveauté, elle est plébiscitée par les acheteurs étrangers mais également de plus en plus demandée par bien des éleveurs français. Et ceci d’autant que la qualité morphologique et le potentiel génétique des animaux possédant cette caractéristique se sont bien améliorés ces dernières années. « En Limousin, on présentera des animaux issus des différentes lignées (Tigris, Ryde Uranos, Clovis…) qui ont marqué la sélection sur le caractère sans cornes », explique Giuseppe Pantaleoni, président de KBS Genetic. Toujours en Limousin, la volonté est également de mettre en avant des animaux dont la morphologie correspond bien à ce qui est recherché sur les marchés d’exportation. « Pas d’animaux trop « extrêmes » côté format, et un bon compromis entre squelette et viande. »

D'abord des professionnels

Même si le nombre de visiteurs qui se rendent au parc des expositions de Paris Nord-Villepinte est bien inférieur à celui qui va à la porte de Versailles pour le SIA, la proportion de professionnels du secteur est infiniment supérieure. Qui plus est, parmi les 238 000 entrées professionnelles comptabilisées lors de l’édition 2015, 23 % concernaient des visiteurs étrangers. Les européens étaient les plus nombreux, mais un total de 142 pays étaient représentés. « Même si une forte proportion de ces visiteurs sont d’abord intéressés par le volet machinisme, certains le sont également par l’élevage. À nous d’être en mesure de leur proposer la génétique susceptible de les intéresser », ajoute Giuseppe Pantaleoni.

Au programme

. Dimanche 26/02 : journée Charolaise + vente aux enchères co-organisée par Simon Genetic et Gènes Diffusion

. Lundi 27/02 : journée Aubrac, Salers et Blonde d’Aquitaine

. Mardi 28/02 : journée races laitières et vente Holstein

. Mercredi 1/03 : journée Limousine avec vente Simbeef (25 reproducteurs limousins + 20 femelles finies -18 Limousines et deux Charolaises )

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Bovins Viande se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui